Comment travailler dans le Développement Durable ?

Comment travailler dans le Développement Durable ?

Développement durable

Le développement durable, ce sont 140 000 emplois en France. Si l'on compte tous les emplois liés au développement durable dans d'autres secteurs comme les énergies renouvelables, la construction, les transports, ce chiffre s'élève alors à 4 millions. Il y a donc beaucoup de possibilités et d'opportunités pour travailler dans ce secteur. Quels sont les métiers du développement durable ? Quelles sont les entreprises qui recrutent ? Où rechercher pour trouver un emploi ? Quelle est la formation la plus adaptée ? Voici notre guide complet sur l’emploi dans le développement durable.

Quelles études et quelle formation pour travailler dans le développement durable ?

Les formations dans le développement durable existent à tous les niveaux et donnent lieu à une grande diversité de débouchés. De technicien à manager, en passant par scientifique ou ingénieur, les opportunités sont nombreuses.

Pour travailler dans le commerce équitable, il est possible de suivre une formation universitaire (licence ou master) ou bien de se former directement auprès d’un organisme du commerce équitable, en y effectuant un stage, en y travaillant comme bénévole ou encore en suivant une formation professionnelle ciblée.

1) BTS et DUT

On estime  qu’environ 75% des emplois environnementaux sont liés à la gestion des eaux et des déchets. De fait, les besoins sont considérables, notamment chez les techniciens supérieurs. Plusieurs formations “courtes” existent :

  • BTS MSE (Métiers des services à l’environnement) : Il fournit des compétences en matière de propreté et d’hygiène dans les lieux de travail. Il peut également déboucher sur des activités d’assainissement des eaux ou de traitement des déchets.
  • BTS GEMEAU (Gestion et Maîtrise de l’Eau) : Il forme les étudiants à la conception d’aménagements hydrauliques, comme les barrages ou les digues. Ils ont également la possibilité d’exercer des fonctions de conseil et de contrôle sur la qualité des eaux.
  • BTS HSE (Hygiène, Sécurité, Environnement) : Il mène principalement à la sécurité des entreprises et des administrations. L’étudiant y apprend comment anticiper au mieux les risques sanitaires et écologiques d’une activité industrielle.

D’autres formations de type BTS ou DUT traitent des énergies renouvelables (BTS Fluides, énergies, domotique - DUT Génie thermique et énergie) et de la protection de la nature (BTSA Gestion et protection de la nature - BTS Gestion forestière).

2) Licences et Masters en Développement durable à l'université

- Licence Professionnelle

La Licence Pro permet aux étudiants des BTS/DUT de finaliser leur formation et d'obtenir un Bac +3 dans un domaine précis :

Environnement et énergies renouvelables

Agriculture et Tourisme

Transport et Cadre de vie

- Master de Recherche

Les Masters de Recherche peuvent aussi bien déboucher sur des activités scientifiques, que ce soit en recherche fondamentale ou appliquée dans le public, mais aussi sur des métiers de cadre dans le secteur privé.

  • Master Qualité et traitement de l’eau de l'Université de Poitiers est consacré à la recherche dans les domaines du traitement de l’eau, de la dépollution des eaux usées ou encore dans la gestion durable des ressources en eau.
  • Master Energie électrique pour le développement durable de l'Université de Lille / Arts et Métiers vise à former les étudiants à la recherche dans le domaine de l'amélioriation des performances des systèmes électriques pour une meilleure efficacité énergétique.
  • Master Recherche Economie du développement de l'université de Bordeaux prépare les étudiants à exercer un métier dans le domaine du développement des pays du Sud, de la gestion de l’énergie et de l’environnement ou de l’économie collaborative ou une activité de recherche en économie.
  • Master Droit de l’environnement littoral et marin de l'Université du Littoral Côte d'Opale (ULCO) forme des experts-juristes en matière de droit de l’environnement.

Il existe de nombreux autres Masters de recherche en Géologie, Océanographie, Agronomie qui permettent de travailler sur des enjeux du développement durable.

- Master Pro

Les Masters Pro visent à former des cadres, dans divers domaines du développement durable.

3) Les formations en école d'ingénieur et école de commerce

- Ecoles d’ingénieur

Le profil d’ingénieur est généralement le plus recherché dans les métiers du développement durable. Logiquement, les Écoles d’Ingénieurs constituent la voie privilégiée.

Parmi les écoles d’ingénieurs, il est important de distinguer les écoles généralistes des écoles spécialistes. Le plus souvent, les thèmes du développement durable sont intégrés sous formes de spécialisation dans les écoles généralistes.

Par exemple, l'Ecole Nationale Supérieure de Chimie à Montpellier propose une dominante “chimie, matériaux, environnement” à partir de la troisième année. Même chose pour l’Ecole des Mines de Nancy qui propose un Mastère Spécialisé Industrie des Ressources Minérales et Société en collaboration avec Mines ParisTech et Géologie Nancy.

Il existe également des écoles d’ingénieurs spécialisées dans le développement durable, comme par exemple l’Ecole Nationale du Génie de l’Eau et de l’Environnement (ENGEES) de Strasbourg, école publique spécialisée dans la gestion et la valorisation des déchets.

- Ecoles de commerce et de gestion

Depuis quelques années, les grandes écoles de commerce et de management proposent des masters spécialisés dans le développement durable, comme l’ESCP Europe, l’EDHEC ou HEC.

Il existe également des écoles de management entièrement spécialisées dans le développement durable :

  • L’ISEADD (Institut Supérieur d’Etudes en Alternance du Développement Durable) propose des Mastères spećialisés en alternance, comme par exemple en RSE, en Management et Développement Durable ou encore en Management Durable du Secteur Humanitaire et de l’Économie Sociale et Solidaire.
  • L’ESI (Environnement Social Impact Business School) propose un Bachelor et un Mastère in Green, Social & Digital Business.

Où travailler dans le développement durable ? Quels sont les entreprises et associations qui recrutent ?

75% des emplois du développement durable concernent la gestion de l’eau et des déchets. Une tendance qui augmente : les entreprises dans les secteurs classiques qui recherchent des profils spécialisés dans les sujets environnementaux pour des métiers dans la gestion des risques, le respect des normes environnementales, ou en tant que Responsable HSE (Hygiène, Sécurité, Environnement). Voici quelques exemples :

  • Les énergies renouvelables : La performance énergétique et les énergies renouvelables représentent chacun 13% de l’emploi environnemental. De plus en plus d’entreprises et de collectivités augmentent l'utilisation des énergies renouvelables pour des raisons économiques et écologiques.
    Exemples de métiers: Technicien génie climatique, ingénieur en énergies renouvelables, chef de projet dans l'énergie éolienne.
  • Valorisation du cadre de vie : Ce secteur recrute pour des professions plus ou moins qualifiées dans les métiers d’entretien et de protection de la nature, de revalorisation des espaces verts.
    Exemples de métiers : Agent d’entretien des espaces naturels, expert naturaliste, paysagiste, urbaniste.
  • L’agriculture durable : C’est un secteur du développement durable en pleine expansion. Par opposition à l'agriculture industrielle qui épuise les sols et les ressources naturelles, l’agriculture durable se traduit par des pratiques protectrices de la nature et de l’environnement.
    Exemples de métiers : Agriculture urbaine, ingénieur en agro-environnement, Expert en permaculture.
  • La sensibilisation et l'éducation : C'est tout ce qui touche à la communication pour tenter de changer les modes de consommation / production ainsi que les comportements des citoyens.
    Exemples de métiers : Animateur nature, conseiller énergie, chargé de communication environnement.

Quels sont les métiers dans le commerce équitable ?

Voici 3 métiers du développement durable :

  • Hydrobiologiste : L’hydrobiologiste est un expert des milieux aquatiques. Son rôle est d’identifier les pollutions et contaminations présentes dans les eaux. Pour cela, il réalise différents prélèvements qu’il analyse ensuite en laboratoire. Après avoir établi son diagnostic, il réfléchit à des solutions pour améliorer la qualité de l’eau et éliminer les principaux vecteurs de pollution. Par son action, il joue un rôle fondamental dans la préservation des milieux aquatiques. La formation recommandée pour ce type de métier est un parcours en école d’ingénieur avec une spécialisation en biologie ou un Master universitaire en biologie. L’hydrobiologiste peut travailler au sein d’un laboratoire privé ou pour l’Etat (après concours).
  • Ingénieur en traitement des déchets : Sa mission est de trouver des solutions efficaces de gestion et de traitement des déchets. Le but est de rendre le processus moins toxique et moins polluant pour l’environnement. Travaillant sur un site de traitement des déchets, il est chargé de transmettre aux techniciens et aux collectivités locales les meilleurs pratiques à adopter pour une gestion des ordures plus responsable. La formation à privilégier est un Master en école d’ingénieur ou à l'université en traitement des déchets.
  • Expert naturaliste : C’est un spécialiste de la biodiversité. Sur un territoire précis, l’expert naturaliste identifie la faune et la flore présentes et évalue leurs conditions d’existence. Son principal d’objectif est de leur garantir un environnement qui favorise leur diversité. Pour cela, il réalise un travail de terrain minutieux et organise l’ensemble de ses données sous forme cartographiée. En collaboration avec un ingénieur de l’environnement, ils analysent les résultats obtenus et réfléchissent aux meilleurs dispositifs pour préserver la biodiversité de l’espace. Idéalement, un Bachelor en Gestion et valorisation naturaliste suivi d'un master en Ecologie, en Sciences de la terre ou en Agronomie avec une spécialisation en Environnement.   

Où rechercher pour trouver un emploi dans le commerce équitable ?

Voici quelques pistes, sites internet et outils pratiques pour vous aider dans vos recherches d’emploi dans le commerce équitable :

Les sites d'offres d'emploi dans le commerce équitable

Les offres d'emploi dans le développement durable de jobsense évidemment 😉 ou encore les offres d'emploi dans l'écologie ou l'environnement.

Les offres d'emploi de l'APEC dans le développement durable.

http://www.greenjob.fr a également de nombreuses offres en ligne.

Les événements et salons professionnels

Le Salon Produrable qui a lieu du 9 au 10 avril à Paris réunit les principaux acteurs du développement durable et organise des discussions sur les grands enjeux économiques du développement durable et de la RSE.

Les annuaires des entreprises et associations du commerce équitable

Voici une liste d'associations et entreprises qui recrutent dans le commerce équitable.

Lorsque vous postulez dans le développement durable, il est important d'avoir un CV irréprochable et une lettre de motivation efficace qui vous démarque des autres candidats si vous voulez obtenir une invitation à un entretien d'embauche ! Dans ce domaine en particulier, la motivation est très importante !


Articles similaires