La Pollution du Plastique dans le Monde en 10 Chiffres

La Pollution du Plastique dans le Monde en 10 Chiffres

Quel est l'impact du plastique sur l'environnement ? Quel niveau ont atteint les bouteilles, gobelets, pailles et autres déchets en plastique dans les mers et les océans ? Voici 10 statistiques et chiffres alarmants sur la situation actuelle, sur les effets environnementaux, l'impact et les conséquences dramatiques de la production (et de la consommation) de plastique dans le monde.

9 milliards de tonnes de plastique ont été produites depuis 1950

C'est dans les années 1950 qu'arrivent sur le marché de masse les premiers produits en plastique (ou matière plastique, fabriquée essentiellement à partir de pétrole). La production augmente de manière exponentielle, de plus en plus rapidement : d'un peu plus d'une tonne produite en 1950, on passe à 100 million de tonnes en 1985 pour atteindre un peu plus de 200 million de tonnes en 2000.

Aujourd'hui, nous sommes près des 400 million de tonnes de plastique produites chaque année et les estimations tablent sur une production dépassant les 600 millions de tonnes en 2030 !

dont 79% de déchets

De cette production, seulement 9% a été recyclée et 12% incinérée. Les quelques 7 milliards de tonnes restantes (79%) de déchets plastiques finissent dans des décharges, des canalisations, sont déversées en pleine nature ou viennent polluer les mers et les océans... La plupart de ces déchets sont des emballages (1/3 de la production du plastique) et des produits à usage unique (bouteilles en plastique, sacs plastiques, pailles, gobelets en plastique...).

Dans l'Union Européenne, plus d'1 milliard d'emballages sont utilisés chaque année juste pour la nourriture et les boissons et le matériau principal de ces emballages est... le plastique.

1 million de bouteilles plastiques produites par... minute

Soit près de 500 milliards par an. Et des bouteilles à usage unique dont la grande majorité ne sera pas recyclée...

C'est en 1978 que Coca Cola a remplacé sa bouteille en verre par une bouteille en plastique. Aujourd'hui, Coca Cola en produit plus de 88 millions par an. Ce sont 3 millions de tonnes de plastique supplémentaires qui viennent polluer l'environnement chaque année. (ce n'est qu'en 2019 que Coca Cola a publié pour la première fois des données sur sa production de plastique).

16 milliards de tasses à café jetables sont consommées chaque année

16 000 000 000 ! A cela s'ajoutent les sacs plastiques : 5 billions, soit 5 000 milliards par an. Ou encore les pailles : 36 milliards. Ce sont des chiffres astronomiques.

Le problème est que ces sacs plastiques, tasses ou gobelets sont à usage unique. Quand on pense qu'une tasse de café normale peut être utilisée une centaine voire même un millier de fois sans problème...

66,6 kg de déchets plastiques produits par personne et par an en France

La France produit chaque année 4,5 millions de tonnes de déchets plastiques. Aujourd’hui, 55% des emballages mis sur le marché en France sont en plastique. Or les emballages sont responsables de plus de la moitié des déchets plastiques produits chaque année en France.

Un continent de déchets plastiques grand comme 3 fois la France flotte sur les mers

Sur pas moins de 1,5 millions de km², des millions de déchets plastiques, que l'on appelle le Vortex de déchets du Pacifique nord ou encore le 7ème continent, flottent juste sous la surface de l'eau, entre le Japon et les Etats-Unis.

10 millions de tonnes de déchets sont rejetés dans la mer chaque année

Soit l'équivalent en poids de 55 000 Boeing 747. Environ 75 % de ces produits rejetées dans les mers sont en plastique. Dans la mer Méditerranée, ce sont 600 000 tonnes de plastique qui y sont rejetées chaque année, soit l'équivalent de "seulement" 3280 Boeing 747.

Voici des images effrayantes prises à 20 km des côtes indonésiennes de Bali par le plongeur Rich Horner sur la quantité de déchets présents dans la mer :

La quantité totale de déchets plastiques dans la mer est estimée à 86 millions de tonnes

Seulement 0,5 % de cette quantité dérive à la surface de la mer. 39 % flottent entre le fond et la surface ou dans les profondeurs en haute mer. 33,7 % se trouvent sur les côtes et les fonds marins et 26,8 % dérivent dans les eaux côtières.

Ce que ne disent pas ces statistiques, c'est que ces déchets et objets plastiques restent des dizaines voire des centaines d'années dans la mer et qu'ils ne se désagrègent qu'en particules plastiques plus petites et à peine visibles appelées microplastiques, ingérées par les espèces vivantes qui peuplent les océans...

Plus d'1 million d'oiseaux meurent chaque année à cause des déchets en plastique

Les déchets plastiques n'étant pas biodégradables, ils causent des dégâts considérables pour la nature, le monde animal et l'environnement. Les déchets plastiques dans la mer nuisent à plus de 600 organismes marins.

1 000 000 d'oiseaux marins et 135 000 mammifères marins meurent à cause de nos déchets plastiques. Et ce chaque année !

On a compté qu'un fulmar boréal (espèce d'oiseau marin) avait en moyenne 34 morceaux de plastique dans son estomac, pour un poids de 0,31 gramme.

En 2018, une baleine a été retrouvée morte sur les côtes de Thailande après avoir ingurgité 80 sacs plastiques (7 kilos de plastique obstruaient l'estomac de la baleine).

Egalement en 2018, c'est cette fois-ci sur une plage espagnole que l'on a retrouvé un cachalot mort. Il avait dans son estomac 29 kilos de plastique et d'autres détritus.

Entre 450 et 1000 ans pour se décomposer (voire jamais selon certains)

Une bouteille en plastique met 450 années pour se décomposer dans l'environnement. Selon certains scientifiques, certains types de plastique ne se décomposent pas tout à fait car les microorganismes ne peuvent les décomposer. Ils se fragmentent en particules de plus en plus petites appelées microplastiques.

En comparaison, un trognon de pomme met 2 mois pour se décomposer et un t-shirt en coton 2 à 5 mois.

Le plastique : responsable de l'émission de 400 millions de tonnes de CO2

D'après les estimations de la Commission européenne, la production et l’incinération du plastique sont responsables de l’émission 400 millions de tonnes de CO2 dans le monde chaque année, soit 1/3 de plus que les émissions de CO2 annuelles de la France.

Le recyclage à 100% : un mythe !

Contrairement au verre ou au métal recyclables à l'infini, conservant à chaque fois les mêmes propriétés mécaniques, le plastique se dégrade au cours du procédé de recyclage.

La plupart des objets en plastique ne peuvent être recyclés plus d'une ou deux fois. Les sacs en plastique et les pailles ne sont par exemple pas recyclables. Seuls les bouteilles en plastique de type PET (polyéthylène téréphtalate) peuvent être recyclées en boucle fermée et régénérés pour une utilisation identique. Celles-ci ne représentent cependant qu'une très faible part des bouteilles en circulation.

Actuellement, seuls 10% des objets en plastique produits dans le monde sont recyclés.

De plus, les coûts de recyclage du plastique sont d'environ 924€ par tonne en Europe, tandis que le prix de vente moyen du plastique n'est que de 540€ par tonne.

A partir de 2021, de nombreux produits en plastique à usage unique seront interdits dans l'Union Européenne : les cotons-tiges, pailles, couverts en plastique, boites à hamburger en polystyrène.

Cependant, ​la consommation de plastique a été multipliée par 20 dans le monde dans les cinquante dernières années. Si cela continue, la production du plastique pourrait atteindre les 600 millions de tonnes en 2030...


Articles similaires