Qu'est-ce que l'Economie Sociale et Solidaire (ESS) ?

Qu'est-ce que l'Economie Sociale et Solidaire (ESS) ?

ESS

L'économie sociale et solidaire emploie plus de 2 millions de personnes en France. Mais concrètement c'est quoi l'ESS ?  Quels en sont ses principes ? Ses acteurs ? Ses champs d'activités ? Voici tout ce qu'il faut savoir sur l'ESS !

C'est quoi l'ESS ? Une définition simple de l'économie sociale et solidaire

L'ESS, ce sont toutes ces associations, entreprises ou coopératives dont l’objectif premier n’est pas le profit. Mais alors quel est cet objectif ? Agir pour la communauté, rendre le monde plus solidaire, plus juste ou plus respectueux de l’environnement.

L’ESS, c’est par exemple cette association qui récupère les invendus des supermarchés pour les distribuer aux plus démunis, ou encore cette entreprise qui crée des ruches afin de repeupler la France en abeilles et emploie des jeunes exclus du marché du travail.

Existe-t-il une définition légale de l'ESS ?

C’est seulement en 2014 que la notion d'ESS entre dans la loi. D’après la "loi relative à l’économie sociale et solidaire” (loi n°2014-856), l’ESS correspond à "un mode d’entreprendre et de développement économique" qui doit répondre à trois critères :

  • “Un but poursuivi autre que le seul partage des bénéfices”
  • “Une gouvernance démocratique” dans la prise de décision ou dans l’élection du dirigeant par exemple
  • “Les bénéfices sont majoritairement consacrés à l’objectif de maintien ou de développement de l’activité de l’entreprise”

Les institutions en charge de l'ESS :

  • Le Haut-Commissariat à l'Économie Sociale et Solidaire et à l’Innovation Sociale, crée en 2017, a pour rôle de faire des propositions et mettre en place la politique du gouvernement dans le développement de l’ESS.
  • Le Conseil National des Chambres Régionales de l’Economie Sociale (CNCRES) dont l'objectif est de fédérer et de représenter les intérêts des acteurs de l’ESS.

Quels sont les principes et les valeurs de l'ESS ?

L'Économie Sociale et Solidaire se résume en trois grands principes (qui ont été repris par la loi relative à l'ESS) :

  • Un but autre que le profit : L’ESS repose sur un principe de solidarité et d’utilité sociale.
  • Une gestion démocratique de l’entreprise ou de l’association : Le dirigeant est élu démocratiquement et les décisions prises collectivement. Dans une entreprise “normale” le principe est de “une action, une voix” alors que dans une entreprise sociale c’est “une personne, une voix”.
  • Le réinvestissement des profits dans les projets et non leur redistribution aux actionnaires sous forme de dividendes.

Quels sont les acteurs de l'ESS et dans quels domaines agissent-ils ?

Les acteurs de l’ESS sont toutes les entreprises et associations qui agissent en respectant les critères mentionnés ci-dessus. Ils sont donc présents dans de très nombreux domaines :

  • L’action sociale : L’entreprise Le Relais, en Picardie, a ouvert une boutique de vêtements de seconde main à des prix très abordables et a embauché une trentaine de personnes en situation d’exclusion.
  • Le développement durable : Energie Partagée, comme de nombreuses associations, s’engage dans le développement des énergies renouvelables. Son objectif est de sensibiliser les collectivités à la production locale d’énergies renouvelables et de leur fournir un appui financier grâce à un épargne solidaire.
  • L’agriculture durable et éco-responsable : Des coopératives comme Biocop ou les AMAP (Association pour le maintien d’une agriculture paysanne) se spécialisent dans les circuits-courts et l’agriculture biologique pour réduire leurs émissions de CO2 et préserver les sols.
  • La finance solidaire : France Active, par exemple, encourage des milliers d’entrepreneurs dans la réalisation de projets solidaires et débloquent des fonds pour les financer.
  • Le tourisme responsable : Puraventura est une agence qui organise des voyages en Amérique Latine en proposant à ses participants de se détacher des grandes zones touristiques. L’idée est de privilégier les rapports aux communautés locales et les visites de lieux authentiques.
  • L’entrepreneuriat social : EPA France s’engage dans les milieux scolaires pour enseigner aux jeunes l’esprit d’entreprendre et la nécessité de devenir des acteurs sociaux de premier plan.

Les chiffres clé de l'ESS en France

L'Économie Sociale et Solidaire est en pleine expansion en France et voici quelques chiffres-clé pour vous en convaincre :

  • L'ESS représente plus de 10% de l'emploi en France, soit plus de 2,3 millions de salariés (13,9% de l’emploi privé)
  • 221 000 organisations (associations et entreprises) travaillent dans l'économie sociale et solidaire
  • Plus de 12,5 millions de bénévoles sont engagés dans des associations de l'ESS

Quelques exemples d'entreprises et de projets de l'ESS

Les initiatives sont très nombreuses et nous avons choisi trois exemples significatifs afin de bien montrer ce qu'est l'économie sociale et solidaire.

L’association Moino 91 de Brétigny-sur-Orge qui lutte contre la gaspillage alimentaire

Face au gaspillage massif de pain qui représente une part importante dans l’accumulation de déchets ménagers, l’association Moino 91 a décidé de réagir en récupérant les invendus, en les transformant puis en les revendant aux éleveurs de la région. En parallèle de cette initiative écologique, elle s’engage également sur le terrain de la réinsertion professionnelle en embauchant des personnes en difficultés financières (bénéficiaires du RSA, jeunes non qualifiés etc…) et leur permet ainsi d’envisager un avenir plus prometteur.

Le projet Mob 60 qui favorise la mobilité et l'insertion professionnelle

Mob 60 favorise l’accès à la mobilité de personnes en projet d’insertion sociale et professionnelle qui habitent dans des endroits éloignés des zones d’activité. Mob 60 met à disposition de cette population défavorisée des scooters électriques à moindre à coût qu'elle entrepose dans un garage solidaire. L’initiative associe l’aspect social à la protection de l’environnement puisqu’elle favorise l’insertion socio-professionnelle tout en réduisant son empreinte écologique via l’utilisation de scooters non-pollueurs.

La Cravate Solidaire qui collecte des vêtements pour favoriser l'accès à l'emploi

L’association collecte des costumes et vêtements de travail afin de les mettre gratuitement à disposition des personnes en difficulté d'insertion professionnelle. L’idée de cette association est également de proposer un accompagnement sur mesure à des personnes qui ne disposent pas des moyens nécessaires pour préparer efficacement un entretien d’embauche. Elle donne par exemple des conseils pratiques et organise des simulations d’entretien. 


Articles similaires

5 Exemples d'Entrepreneuriat Social qui vont vous inspirer
5 Exemples d'Entrepreneuriat Social qui vont vous inspirer

5 initiatives d'entrepreneuriat social à la fois admirables, inspirantes et courageuses qui montrent comment on peut contribuer à améliorer la société.

Qu'est-ce que l'Entrepreneuriat Social ?
Qu'est-ce que l'Entrepreneuriat Social ?

Découvrez ce que signifie concrètement être un entrepreneur social, avec en plus quelques exemples très intéressants.

Comment travailler dans l’Economie Sociale et Solidaire -ESS ?
Comment travailler dans l’Economie Sociale et Solidaire -ESS ?

Quels sont les métiers de l'ESS ? Quelles études ou formations suivre ? Où rechercher ? Voici notre guide complet pour pouvoir travailler dans l'ESS.